Quand les enfants découvrent la nature et les délices du terroir
Blog
0 Comments

Quand les enfants découvrent la nature et les délices du terroir

La campagne est la meilleure école qui existe pour faire découvrir aux enfants toutes les merveilles de la nature et leur faire connaitre les métiers de la ferme. Une façon de les aider à mieux apprécier tous les produits du terroir que l’on sert dans leurs plats au quotidien. Le petit fromage de chèvre, le miel d’acacia, le pain à la farine de blé… Et si on leur proposait des ateliers pédagogiques hors du commun à la ferme ? En effet, vous pourrez profiter en famille d’une journée récréative et enrichissante à la campagne. Voici toutes les activités que vous pourrez jouir avec vos enfants à la campagne.

Les ateliers pédagogiques à la campagne

 

En partant à la campagne, la famille avait pour habitude de visiter les grands-parents, de faire du camping ou bien une randonnée, ou encore passer du bon temps autour d’un pique-nique. Et si vous sortiez des terrains connus pour explorer un nouveau champ d’activités avec les enfants ? Pensez aux multiples activités de la ferme, les ateliers pédagogiques auxquels peuvent participer les petits enfants.

Ils pourront apprendre comment traire une vache, cultiver des légumes ou encore fabriquer du fromage.

Toutes ces notions les rendront plus intéressés par les produits de la ferme et à participer à leur fabrication. Les enfants en préscolaire s’amuseront à découvrir la famille des légumes, à les goûter et à distinguer leurs formes et leurs couleurs, tel un atelier culinaire à ciel ouvert. Par ailleurs, la visite d’une ferme est aussi l’occasion de goûter à nouveau à des plaisirs oubliés, comme faire une balade en calèche, à dos de cheval ou de poney.

Les activités récréatives dans la nature

 

Vous pourrez aussi inventer vous-même des activités récréatives à faire avec vos enfants en pleine nature. En fonction de leur âge, vous pourrez préparer des activités ludiques comme faire de la chasse au trésor en fabriquant des œufs surprise ou encore faire du collage avec des pétales de fleurs et des feuilles vertes. Une petite fille adorera l’idée d’habiller ses dessins de princesses avec des robes voluptueuses de jolis pétales de coquelicots.

Les astuces pour créer son premier potager dans son jardin
Blog
0 Comments

Les astuces pour créer son premier potager dans son jardin

Un potager dans son propre jardin, c’est l’assurance de pouvoir manger bio, mais c’est également un plaisir d’avoir un garde-manger et de pouvoir bénéficier de son propre terroir ! Sans compter le côté ornemental qu’un potager offre au jardin lorsque les légumes sont bien mûrs et colorés ! L’idée de créer un jardin de potager vous tente ? Suivez à la lettre notre petit guide.

Rassembler les outils de jardinage

 

Avant de vous lancer, prenez le temps de faire l’inventaire des outils de jardinage qui vous seront nécessaires pour travailler la terre, notamment le désherbage, le crochetage, le ratissage, le bêchage ou encore l’arrosage. Les outils fondamentaux sont la bêche, la pelle, la fourche, le scarificateur, la batte à semis, l’arrosoir.

Choisir le lieu et dresser le plan

 

Un potager nécessite un en droit bien ensoleillé avec un sol qui se draine facilement. Choisissez le lieu en fonction de l’ensoleillement et de la qualité du sol. Au mieux, évitez les coins qui créent trop d’ombrages et les arbres dont les racines gênent la pousse des légumes. Vérifiez également si le sol est assez épais pour cultiver, la norme est d’avoir au moins 30 cm de terre au-dessus de la roche.

Préparer la terre

 

Par ailleurs, la connaissance du type de sol vous permettra d’adapter le travail de la terre en fonction.

Ainsi, une terre argileuse nécessite plus de drainage, une terre sableuse requiert de fréquents arrosages, une terre humifère doit être corrigée en acidité et une terre calcaire a besoin de fertilisants.

Le choix de la première culture

Le choix des variétés de culture doit tenir compte du climat qui règne dans la région. Pour une première culture, optez pour les plants facile à entretenir comme les tomates, les navets ou encore les radis. Pour restreindre l’invasion des bestioles et éviter les maladies du potager, variez votre culture en introduisant également des plantes aromatiques.

Entretien du potager : les erreurs à éviter en période estivale
Blog
0 Comments

Entretien du potager : les erreurs à éviter en période estivale

Avoir un petit potager dans son jardin c’est un privilège, mais également une grosse responsabilité. Quand on n’a pas l’habitude de cultiver des légumes et d’en prendre soin, il y a toujours des risques de se tromper de méthode et il ne sera pas facile de corriger ses erreurs. Ainsi pour éviter ce genre de déconvenue, voici les grosses erreurs qu’il ne faut pas faire dans votre potager, surtout en été.

L’arrosage des légumes

L’hydratation du sol du potager varie d’une saison à l’autre. À la fin du printemps, les légumes auront bien poussé, mais le défaut des jardiniers c’est surtout cette envie de les arroser généreusement pour avoir de belles récoltes. Cela ne suffit pas non plus qu’il ne faille pas les asperger d’eau. Le mieux est de planifier l’arrosage une fois par semaine et de varier la quantité en fonction de la chaleur. Si la pluie tombe dans la semaine, il n’y a pas nécessité d’arroser les légumes.

L’invasion des mauvaises herbes

Les mauvaises herbes prolifèrent surtout au printemps, lorsque le sol est bien fertilisé. Elles poussent en même temps avec les légumes en se nourrissant des nutriments dans le sol. Cela devient un véritable problème pour la qualité de la récolte, car elles empêchent les légumes de se développer correctement.

Pour empêcher cette prolifération, pensez à faire du désherbage, en les arrachant par exemple après l’arrosage du potager. Pensez également au paillage qui est tout autant efficace que le désherbage.

Le repiquage en plein soleil

Parfois, il est tentant de repiquer de jolies pousses de laitue ou de basilic alors qu’il fait très chaud. Sachez toutefois que les jeunes pousses ne supportent pas les rayons du soleil et ont du mal à survivre.

Alors, ce serait dommage de les voir se dessécher en moins d’une heure seulement. Mieux vaut faire cette opération en fin d’après-midi pour réduire les effets des rayons de soleil.

Laisser le potager sans entretien plus d’une semaine

Vous risquez d’avoir de mauvaises surprises si vous laissez votre potager se débrouiller tout seul, pendant que vous serez absent, surtout durant les vacances d’été. Imaginez les dégâts de la canicule sur vos plants de légumes qui seront bien grillés pendant que vous vous dorez la pilule. Au moins, prévoyez d’arroser en profondeur votre potager avec un système au compte-goutte pour éviter de les dessécher.

Cueillez également les légumes qui pourrissent vite comme les courgettes ou les tomates même si elles ne sont pas entièrement mûres.